En chemin… Empreintes et réécritures du territoire

Le Châtelet - Châteaumeillant - Lignières en Berry, dans le Cher.

Comment créer un lien à travers un projet artistique entre trois collèges distants de 12 à 31 km ? Comment s’inscrire dans le territoire ?

En y réfléchissant bien, le seul moment de la journée commun à tous les élèves est le trajet maison / collège. A pied, à vélo, en voiture, en bus scolaire, ce trajet est identique tous les jours. Avec ses impératifs de temps, il rythme la journée. Cet épisode quotidien, régulier et ponctuel de la vie scolaire traverse les villes, villages, lieux dits et paysages.
Et plus particulièrement le trajet en bus scolaire : c’est un intervalle, un moment entre la famille et l’école, où il y a peu d’adultes. Ce sont des instants intimes. Les élèves se retrouvent, ou pas ! Ils dorment encore un peu, ils … en fait, on ne sait pas trop !

Les artistes Pauline Sauveur et Laurence Bernard ont imaginé un projet artistique installé dans le paysage, que l’on pourra découvrir au moment de la restitution, lors d’un voyage en bus scolaire.

Créer un lien et le partager, imaginer, investir l’espace, poser son empreinte, réécrire le paysage...

dimanche 9 juin 2013

Le projet ...

... en quelques chiffres :

3 collèges
94 élèves
9 jours de rencontre avec les différents élèves
3858 photos prises par les élèves 
3 bus spécialement affrétés pour le projet 

6 jours de création au total
90 km pour le circuit complet
25 heures d'installation
19 œuvres
2 anciennes portes
182 pages de textes (dont 120 plastifiées)
8 mannequins
1 boite de biscuit pleine de vieilles cuillères à soupe rouillées
15 gros livres de géographie
1 grande fenêtre blanche
42 portraits
10 ordinateurs au moins
7 tableaux verts
1 ruine et 1 champ mis à notre disposition par des particuliers
32 chaises (23 blanches, 8 rouges, 1 jaune)
1 lit
...



 Extraits des textes écrits par les élèves et installés dans le paysage :



Ses jambes sur une chaise rouge. 
Jessie ! Tu peux marcher ? 
Oui, ça va. Mais maintenant, je ne peux pas faire de bisous. 
T’aime les glaces ? 
NON !! 
Il a perdu la tête.


Hier j’étais à l’étang de Rezay.
Aujourd’hui, je suis en atelier. 
D’ailleurs c’est assez nul. 
Et puis il pleut.
Soudain il fait soleil. 
Quel est le nom du chien ? 
Demain j’irai au ski.


La sensation de l'air frais.
Je suis ému par ce paysage.
On sent les fleurs, quelques feuilles sont douces et on entend les oiseaux.
Quand on tape sur le pont le son est sourd. On sent l'herbe fraîche quand on marche sur l'herbe elle est moelleuse.


J’entends un chien qui aboie.
J’aime les couchers de soleil.

J'aime la nature

Le sol est triste quand il ne pleut pas.


J’aimerais sortir des campagnes ! 
Une faille inter-dimensionnelle et les personnages dans la ville fictive.
Je voudrais découvrir une ville avec des choses inconnues, car ici c’est toujours la même chose. 

Au prochain virage j’aimerais voir un restaurant 
un chat ailé essayant de manger un calamar géant. Ensuite l’eau retrouverait son calme et on verrait le tapis de corail au fond.

Des lapins qui sentent le chocolat et des tigres blancs.

Voir des choses beaucoup plus différentes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire